Films Ecriture Expositions Conférences
Contact Matériel étudiants Science  et Joie
 
   
 

Dernières
nouvelles

 

- Trucs d'étude

- Sites sec 3

-projet site WWW

-Système nerveux

- Edu Sexuelle sec3

avril 2018


Albert Einstein

vie personnelle


 

« Par le passé, il ne m’est jamais venu à l’esprit que chacune de mes remarques, même les plus banales, seraient relevées et consignées par écrit.» Letter to Seelig, october 25, 1953.

« Ce qui est essentiel dans l’existence d’un homme comme moi, c’est ce qu’il pense et comment il le pense et non ce qu’il fait et ce qu’il éprouve.» autobiographical Notes Archive AE 2-021

« L’être humain ne réagit pas de cette façon à ce qu’il a toujours vu depuis l’enfance, il ne s’étonne pas de la chute des corps, du vent et de la pluie, de ce que la Lune ne tombe pas…»
Written in 1946 for autobiographical Notes Archive AE 2-021.

«Pour ma part au contraire je me suis développé si lentement que je n’ai commencé à m’interroger sur l’espace et le temps qu’à l’âge adulte. Par conséquent, j’ai creusé plus profondément le problème que ne l’aurait fait n’importe quel enfant ordinaire.» To Nobel laureate James Franck. Helle Zeit, dunkle Zeit, p72

« Je n’ai pas de talents particuliers. Je suis juste passionnément curieux.» lettre à Seelig, 11 mars 1952 Archives AE 39-013.

« Vous vous imaginez que je regarde l'oeuvre de ma vie avec calme et satisfaction. Mais vu de près, il n'en est rien. Il n'y a pas un seul concept dont je sois convaincu qu'il résistera, et je me demande même si je suis sur la bonne voie.» Einstein, La joie de la pensée, Françoise Balibar, Découvertes gallimard, 1993, p96.

« L'heureuse idée qui m'est venue d'introduire en physique le principe de la relativité vous conduit, avec d'autres, à surestimer de beaucoup mes capacités scientifiques, au point que j'en suis mal à l'aise.» lettre à Sommerfeld, 1908, réf: Albert Einstein Oeuvres choisies, vol 1 p73, Seuil, CNRS.

 

 
 
[ Retour ]
 
 

www.CatherineFol.com Copyright 2010 Catherine Fol
Réalisation initiale Sébastien Gauthier février 2005