Films Ecriture Expositions Conférences
Contact Matériel étudiants Science  et Joie
 
   
 

Dernières
nouvelles

 

- Trucs d'étude

origine de la vie: Québec!

- Sites sec 3

-projet site WWW

- Edu Sexuelle sec2

- Concours Michael Smith

octobre 2018

 

La quête des origines

(ASP) - C'est la plus vieille question du monde: qui sommes-nous, d'où venons-nous, où allons-nous. La plus vieille, mais aussi la plus complexe. Surtout à notre époque, où les vieilles certitudes ont été balayées.

par Pascal Lapointe

Croire en un Dieu qui aurait tout créé en 7 jours, c'était rassurant. Essayer de comprendre comment de la matière chimique a pu accoucher, quatre milliards d'années plus tard, d'organismes dotés de deux bras, deux jambes et des amygdales, oblige à se creuser les méninges pas mal plus longtemps. Il faut accepter qu'on n'ait pas toutes les réponses, et que celles qu'on a ne sont pas coulées dans le béton.

Et pourtant, des certitudes, il y en a. Comme le rappelle le dernier film de Catherine Fol, Le Lien cosmique, présenté en ouverture du Festival Téléscience, la génétique a apporté la preuve que tout ce qui vit sur Terre fait partie d'une famille unique, à la manière des branches d'un arbre qui sont différentes, mais rattachées à un tronc commun. "Tous les organismes, de la plus petite bactérie à la plus grande baleine, sont fondamentalement identiques, en terme de biochimie et de structure génétique."

La biologie et les fossiles ont également apporté la preuve que ces formes de vie ont un autre point commun avec les branches d'un arbre: avec le temps, elles se multiplient et se diversifient. Au contraire de l'image traditionnelle qu'on se fait de l'évolution, il n'y a pas une progression continue, régulière, de la première bactérie jusqu'à nous. Il y a des avancées et des reculs, des tours et des détours. Beaucoup de branches sont mortes au fil du temps, y compris des branches maîtresses; et beaucoup d'autres ont continué d'exister, même après avoir engendré de nouvelles branches plus petites.

Retracer quatre milliards d'années d'histoire en 50 minutes n'est pas évident. Catherine Fol a choisi de faire parler des scientifiques de plusieurs disciplines, afin qu'ils expliquent leur quête passionnée pour creuser les mystères de la chimie organique (en laboratoire, au fond des océans ou dans les météorites), pour trouver les traces fossiles les plus anciennes possible, ou pour essayer de trouver de la vie sur d'autres planètes.

C'est la deuxième fois que la cinéaste, à qui on doit aussi Au-delà du 6 décembre, sur le drame de Polytechnique, se penche sur la passion des scientifiques: il y a quatre ans, elle réalisait Toutatis, qui donnait la parole à des astronomes spécialistes des comètes et des astéroïdes susceptibles d'entrer en collision avec la Terre. Toutatis s'était mérité le Prix du meilleur film scientifique québécois au Festival Téléscience, et plusieurs autres prix internationaux.

Le Lien cosmique, au Festival Téléscience. Centre interactif des sciences de Montréal, 16 novembre, 19 h 30. Musée de la civilisation, Québec, 21 novembre, 19 h 30. Disponible en vidéocassette à l'ONF.

[ Retour ]

 
     
 

www.CatherineFol.com Copyright 2017 Catherine Fol
Réalisation initiale Sébastien Gauthier février 2005