Films Ecriture Expositions Conférences
Contact Matériel étudiants Science  et Joie
 
   
 

Dernières
nouvelles

 

- Trucs d'étude

origine de la vie: Québec!

- Sites sec 3

-projet site WWW

- Edu Sexuelle sec2

- Concours Michael Smith

octobre 2018

 

Publié dans Québec Science
2001

Science et culture :

Saga cosmique

De superbes images pour comprendre d'où nous venons, en suivant pas à pas les scientifiques qui scrutent les origines de la vie.

par Joël Leblanc

Que sait l'homme de lui-même ? D'où vient-il ? Comment la vie a-t-elle pu évoluer pour donner, entre autres espèces, les hominidés ?

Dans Le Lien cosmique, un film très documenté et produit avec l'aide de l'Office national du Film (ONF), Catherine Fol scrute ces questions. Grande gagnante de la Course Destination Monde il y a une dizaine d'années, la cinéaste dresse un portrait destiné surtout au profane. On y apprend les dernières hypothèses concernant l'apparition de la vie par panspermie (ensemencement de la Terre en matière organique par les poussières météoritiques qui nous pleuvent dessus en permanence), les implications de la découvertes de planètes ailleurs que dans notre système solaire, les exploits de certaines formes de vie dans des milieux hostiles comme les grands fonds marins ou les vallées froides et sèches des environs du pôle Sud.

Deuxième volet d'un triptyque sur la science, le documentaire laisse une large part aux grands chercheurs de notre temps. On peut voir Stanley Miller répéter son expérience de la soupe primitive qui l'a rendu célèbre il y a 50 ans, Christian de Duve, prix Nobel de médecine, l'astronome Michel Mayor, découvreur de la première planète extrasolaire, et plusieurs autres. Avec des joueurs d'un tel niveau, on s'attendrait à un film des plus scientifiquement stimulants. On reste malheureusement un peu sur sa faim, la production s'efforçant de toucher à de trop nombreux domaines sans les exploiter en profondeur. De la paléontologie à l'astrophysique, de la science des météorites à la biologie des abysses, on saute rapidement d'un sujet à l'autre en coupant les coins ronds et en demandant au spectateur de gober des vérités toutes faites, faute de temps pour élaborer sur leurs fondements.

Le Lien cosmique a toutefois le mérite de présenter les toutes dernières découvertes. Des récentes percées, grâce aux satellites Titan et Europe, aux trouvailles de fraîche date faites par les explorateurs des milieux hostiles de l'Antarctique, la mise à jour est exhaustive et efficace. Autre réussite du film : représenter, grâce à un grand arbre virtuel, l'évolution de la vie sur Terre comme une quantité de ramifications émergeant toutes d'un tronc commun. Chaque feuille de l'arbre représentant une espèce, on comprend facilement que l'homme n'y est qu'une feuille parmi d'autres, plutôt que l'aboutissement de cette progression linéaire qu'on voit trop souvent dans certains livres. Les extinctions massives y sont aussi magnifiquement illustrées par de grosses branches tronquées qui ont vu l'espace qu'elles occupaient se faire combler par les branches avoisinantes ayant survécu à la catastrophe.

Le film bénéficie d'une photographie superbe, depuis la vie fragile filmée à des milliers de mètres sous la surface des océans jusqu'à notre planète vue de l'espace, en passant par des images prises au microscope électronique et des séquences d'animation par ordinateur. Tout est mis en place pour charmer l'oeil. La croissance en accéléré d'un cristal qui déploie ses branches ou la décomposition d'un cadavre de souris résumée en une trentaine de secondes sont deux scènes qui, à elles seules, valent le coup.

Un outil pédagogique tout désigné pour les professeurs de sciences naturelles du secondaire et du cégep.

[ Retour ]

 
     
 

www.CatherineFol.com Copyright 2017 Catherine Fol
Réalisation initiale Sébastien Gauthier février 2005